UN SAUT DANS LA NUIT

((dbunsaut)) - De Georges F. Lebon à ma famille, à mes amis : Au 1er jour d'octobre 1966 -- C'était il y a de cela plus de cinquante ans, j'avais effectué ''Un saut dans la nuit'' (celui là au sens figuré)
1er oct. 1966 - Ce fût pour moi un anniversaire un peu particulier --- Celui d'un grand événement qui à l'époque avait eu une forte incidence sur ma vie et celle de ma famille.
Dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 1966 (depuis cette date de l'eau a coulé sous les ponts pendant cinquante ans deux!) -- d'un jour à l'autre je passais du statut de militaire à celui de civil.
J'avais porté l'uniforme de l'aviation militaire du 22 septembre 1944 au 30 septembre 1966.
Le 1er octobre 1966 je devenais un civil comme des milliards d'habitants du monde. Je portais costume-cravate comme des millions de cadres du publique et du privé.
Le 30 septembre 1966 je terminais définitivement une carrière dans l'aviation militaire de 22ans (1944-1966) J'avais 39 ans. ((et j'obtenais (jouissance immédiate) une pension qui, avec mes heures de vol et mes séjours Outre-mer, me valait le taux maximum ((80% de mon dernier traitement de mon grade de Capitaine))
Le lendemain 1er octobre 1966 j'entamais une nouvelle carrière qui devait durer 25 années --((pendant lesquelles j'ai perçu à la fois mon traitemant civil et ma pension militaire))-- années à l'issue desquelles (j'avais 64 ans) j'obtenais une seconde pension, civile cette fois - basée sur 25 ans de services civils dont à nouveau un long séjour Outre-mer --- ((Le total de mes pensions est présentement (juin 2018) de ...... de quoi (très) largement subvenir à nos besoins))
__Ce changement de statut m'a marqué profondément. J'en ai ressenti une intense émotion.  C'était la fin d'une vie extraordinaire, mouvementée, dans un melting pot de toutes les régions de la Métropole et de l'Outre-Mer. Une mini Tour de Babel en quelque sorte - D'abord simple soldat (je venais d'avoir17 ans) J'ai connu ''les classes militaires''  puis la vie en chambrée et son célèbre et matinal  ''Au jus là-ddans''-- l'extinction des feux, le réveil et les repas tout cela au son du clairon - bref la vraie vie de caserne -- Puis en suivant ''Le peloton'' ( = des cours militaires sanctionnés par un examen)) je suis devenu sous-officier.
__Plus tard à Salon de Provence ce fût  l'Ecole de l'Air (oct 1952) dont je suis sorti sous lieutenant (oct.1953) - lieutenant (oct 2055) - ((Se rendre à repère (u)immg pour gratitude envers mes patents)) -- la première année (1952.1953) ''en internat'' -- sa discipline de fer.
Juste ci-dessous, un aspect particulier de ma scolarité à l'Ecole de l'Air.
======================================
((bhtg)) oct 1952 - LE BAHUTAGE !!! Une autre sorte d'un autre genre de : ''Un saut dans la nuit'' (cette fois au sens propre) - Nous avons été ''bahutés'' le premier mois de notre première année scolaire - un mois difficile à vivre : Nous les nouveaux ''les pigeons'', nous devenions les souffre-douleurs des anciens et de leur ''Commission de bahutage'' -- Ils nous traitaient comme des moins que riens (pour ne pas dire comme des animaux) nous en faisant voir de toutes les couleurs jusqu'à, hanarchés,armés, nous faire ramper dans la boue -- De nuit, nous emmener en autocar (très loin) et nous abandonner sur place ; nous obligeant à rentrer par nos propres moyens -- Pendant que, simultanément, d'autres anciens, dans l'internat, dispersaient tout notre matériel d'habillement et de couchage, matelas,lits (métalliques) compris. -- Je vous laisse imaginer ce spectacle de notre chambrée -(qu'en une certaine fin d'aprè-midi) - nous retrouvions dans un désordre indescriptible : Lits (16 par chambre) matelas,couvertures,chaussures,chemises,maillots,matériels de toilette ...etc... etc... tout absolument tout mélangé, dispersé sans dessus-dessous, entassé au hasard - exactement comme si un typhon de force 10 avait soufflé sur nos chambres ----------- Une autre fois en pleine nuit, nous avons tous été ((''virés'')) réveillés brutalement, brusquement --- (comme si le Terre avait tremblé avec une magnitude très élevée sur l'échelle de Richter) --- alors que nous dormions profondément, fatigués par une rude journée de maneuvres et d'exercices physiques.
Déroulement des faits : En pleine nuit (nuit noire), des anciens, tout doucement, sans faire de bruit,viennent se poster dans les chambrées à raison de un ancien par lit -- -Au coup de sifflet général, chaque ancien, en une poignée de secondes, retourne brusquement le lit puis se sauve à toute vitesse (
beaucoup plus vite que lorsqu'il est arrivé !!!). Toute la chambrée se retrouve en état de choc,d'hébêtement. Imaginez le bruit-accentué par la nuit-de seize lits métalliques simultanément renversés ... sur un sol en carrelage !!! -- On a vite compris qui sont les auteurs d'un tel bouleversement. On râle après eux, les anciens, mais en vain. Il ne reste qu'à remettre le minimum en place pour se recoucher et à essayer de se rendormir -- Car au matin, avant de repartir pour une rude journée, il faudra laisser la chambre dans un parfait état d'ordre et de propreté ------------ Les ''virages'', il en existe deux sortes : Le ''latéral'' qui consiste à basculer le lit par le côté. Et le '''le ''en cathédrale''. Cette fois le lit est retourné à partir du pied jusqu'au delà de la verticale. ------ ....etc....etc..., beaucoup d'autres brimades. (((par tact et délicatesse, je ne parle pas du bahutage côté ''cqrdlpsi'' ((ce qui relève de la plus stricte intimité)) - C'est assez dur à vivre))) ------ Dans un 'bahutage' de la part de (seulement) quelques anciens, il y a toujours un peu de sadisme. J'en ai été victime lors de la NUIT NOIRE ayant été viré en cathédrale -- Fin de 'bahutage ---FIN de (b)htg---
Courrier à tous : ((19718)) Beaucoup plus que du chahutage  : le  ''bahutage'' une vieille tradition des grandes écoles qui pour les anciens élèves consistait à malmener (euphémisme) les nouveaux arrivés. Cette ancienne coutume pouvait aller très loin,trop loin  ; à un tel point que le bon sens voire la morale a fini par en venir à bout. Elle n'existe plus sinon sous des formes plus acceptables et sous contrôle des autorités afin d'éviter les abus.
_Admis à l'école de l'Air (Salon de Provence) en 1952, j'en ai été victime. J'en parle dans l'une de mes pages internet. cliquer   www.geoferlebon.com/unsautdanslanuit  puis se  rendre au repère bhtg 
Merci de me faire l'honneur de votre visite - En toute sympathie de Georges F. Lebon  - www.geoferlebon.com
========================================
((lmcs))--Les militaires changent souvent de ''garnison''  :
_En métropole : Ce fût l'île de France--La (ancienne)
Base Aérienne de Paris-
Issy les Moulineaux (contiguë des usines Caudron-Renault jusqu'en 1944)---Un vrai ''champ d'aviation'' (comme on disait alors). On y allait pour faire du sport, et il y avait beaucoup de gibier-- ((J'ai été un des derniers à décoller de et atterrir à Paris intra-muros----Encerclée par l'urbanisation ,bousculée, repoussée dans ses frontières, la base--à force de perdre de son emprise foncière--a fini par disparaître pour devenir,-en sus du Ministère des Armées "AIR'' et de l'Etat Major de la 1ère Région Aérienne - un simple héliport.
Le Bourget, Villacoublay.....Le Sud-Ouest (le Lot et Garonne).....La Savoie : Chambéry Le Bourget du Lac, Aix les Bains.....La Marne : Mourmelon..... La Provence : Salon, Aix, Marseille.....Le Loiret : Bricy Orléans.....)) 
_Dans l'Outre-Mer :
En Asie : Saigon, Bien Hoa (à 32 km au nord-est) - My Tho, Phu To, Pnom-Penh, Tourane, Hanoï.....
En Afrique du Nord : Oran Alger Bône Constantine.....Au Sahara : Ouargla, Fort-Flatters, El Goléa, Gardaia,In Salah,Tamanrasset..... 
En Afrique Subsaharienne Equatoriale : Douala Kribi koutaba Ngaoundéré Garoua Yaoundé Bangui Fort-Lamy Libreville Brazzaville Pointe-noire.....
En Afrique Subsaharienne Occidentale : Lagos, Lomé, Kotonou, Abidjan, Konakry, Dakar
__Me voici par une chance inéspérée entré dans mes quatre-vingt dix années de vie terrestre. Tout cela est certes du passé.  Mais jusqu'à mon dernier souffle, ma tête raisonnera, mon visage s'éclairera de centaines de merveilleux souvenirs de toutes sortes d'évènements et de tribulations à travers tous les continents de notre bonne vieille planète. LA TERRE.
='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+-='+
Faisons un grand saut en avant et rendons-nous cette fois à  www.geoferlebon.com/optimisme pour une seconde vie encore plus belle que la première.....éternelle cette fois. (Comme moi devenez immortel-en latin : 'ad vitam aeternam')  Avec ma sympathie-Bien cordialement-Bonne chance. Georges F.Lebon - geoferlebon en informatique.-
((uimmg))
: ''Une immense gratitude'' . Si je suis 'sorti du rang' --((Ecole de l'Air : je passais de homme de troupe-sous-officier à officier - Sous lieutenant en 1953 - Lieutenant en 1955)) -- c'est en grande partie grâce à l'éducation que mes parents m'ont donnée et à l'instruction qu'ils m'ont permis d'acquérir -- Ils ont tout fait pour que leurs (huit) enfants vivent une situation matérielle meilleure que la leur. Et ils ont parfaitement réussi -- Que de tout cela -(là-haut,tout là-haut)- ils en soient éternellement remerciés. Je leur donne rendez-vous dans le cadre de mon url www.geoferlebon.com/optimisme repère Halley ou halley - Georges F. Lebon (gflb)
=======================================
=======================================
((21F47)) - Le 21 février 2017 est le 70ème anniversaire d'un événement important de mon existence. Ce même jour mais en 1947 >>>>> Ci-dessous à cet effet, copie du repère ttk de ma page internet www.geoferlebon.com/viehdc(recits) Un grand départ pour une destination lointaine
En février1947, j'ai embarqué à MARSEILLE au port de La Joliette sur un paquebot de croisière (Le Pasteur) aménagé en transport de troupes, pour mon premier voyage maritime à destination de ce qui était alors l'Indochine Française. -- Au titre du ''Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient'' -- Nous partions en guerre, celle d'Indochine qui devait s'achever en mai 1954 par la bataille de Dien Bien Phu. Nous étions cinq mille militaires armés et super équipés, des régiments entiers de la Légion étrangère, de Tirailleurs marocains, de Gardes mobiles. Il s'embarquait aussi des dizaines de tonnes d'armenent, de ravitaillement, d'eau, de carburant. Tout cela pénétrait dans les entrailles du navire.....suite aller à.(A)
-------------------------
((spf)) - PARENTHESE -- C'est stupéfiant la distorsion qu'il y a toujours entre ce que semble pouvoir avaler un bateau quelque soit ses dimensions, et tout ce qu'il absorbe, ce qu'il peut absorber et digérer dans la réalité.Et cela s'explique très facilement par sa partie immergée (les cales,les reservoirs,les ballasts...) dont les volumes, invisibles, sont toujours de beaucoup supérieurs à ceux de sa partie visible, quand bien même le tirant d'air est toujours supérieur au tirant d'eau.
  Remarque à ce sujet : Les volumes dès lors qu'ils sont utilisés génèrent un poids total de bateau qui ne doit pas dépasser le poids du volume d'eau déplacé--soit un rapport de 5 à 4 ( Soit un point d'équilibre de 1,25 au delà duquel un objet ne peut plus flotter.Rapport 1,25 si l'on compare un bateau à un iceberg qui flotte parce que le tonnage qui émerge ne représente qu'un cinquième du poids total.
 Lorsque dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, après minuit, le Titanic a coulé bien que réputé insubmersible,c'est justement parce que suite à sa collision avec un iceberg,au dérivetage de panneaux des ballasts qui en est résulté (qui a privé le navire de son insubmersibilité) et à l'irruption de l'eau qui s'en est suivie), le poids total du navire (le coeficient 5 augmentait (beaucoup plus vite) que le coéficient 4 (Le poids du volume d'eau déplacé qui augmente également (beaucoup moins vite) car le bateau s'enfonce),le point d'équilibre de 1,25 se trouvait rompu,dépassé, rendant le naufrage du Titanic--- inévitable, irrémédiable--ce qui fût la conclusion très rapide des ingénieurs mécaniciens du bord)>>>FIN DE PARENTHESE
-------------------------
(A)........((tng))--Très jeune (j'étais encore un teenager ) j'étais très impressionné par le calme qui présidait à ce gigantesque embarquement dans un gigantesque bateau. Tout fonctionnait de manière méthodique,dans un calme total, comme un engrenage bien huilé. La discipline militaire faisait merveille (Elle fait la force principale des Armées).
Ma mère venue de Paris, grâce lui en soit rendue, m'a accompagné jusqu'à la dernière minute. Lorsque le navire a largué les amarres, je me suis frayé un passage jusqu'à la poupe pour lui adresser un dernier au revoir. Qu'elle soit venue de si loin pour rester avec moi le plus longtemps possible, avant un aussi grand départ, cela je ne l'ai jamais oublié.
  Nous ne devions nous revoir que 3 ans et 50 jours plus tard (13 avril 1950)
A bord je me suis arrangé pour occuper un emploi (radariste) et j'ai ainsi bénéficié de loger dans une cabine avec des matelots et de descendre aux escales ; En Egypte, Port-Said , le CANAL DE SUEZ creusé par un Français Ferdinand de Lesseps, Au Yemen Aden -- Colombo, Trincomalee (une baie idyllique à l'Est de l'île de Ceylan devenu le Sri Lanka) et Cap Saint Jacques (plein Sud du Viet Nam) devenu Vung Tau.
  Nous étions en Indochine mais pas à Saïgon où notre navire ne pouvait aller pour cause de tirant d'eau. Tous les hommes, tout le matériel ont été transférés sur de grandes barges à moteur. Il fallait une journée entière de navigation sur la rivière de Saigon uniformément bordée de palétuviers pour atteindre notre destination.((Pour nous, la base aérienne de Saïgon-Tan Son Nhut)
Au total notre voyage a duré dix sept jours soit un voyage très rapide. L'étrave de notre bateau fendait les flots à la vitesse de 25 noeuds ce qui pour l'époque était remarquable (et l'est encore maintenant)
---FIN--- d'un grand voyage maritime - G.Lebon
===============================
===============================
((10350)) - Le 10 mars 1950, je quittais définitivement l'Indochine-Saïgon par bateau ((un cargo mi frêt mi passagers)) le ''Yang Tsé'' à destination de Marseille pour une longue traversée maritime (34 jours). C'était la fin d'un séjour de trois ans non stop au Viet Nam. Avec un peu de tristesse car je m'étais attaché à ce pays où j'aurai vécu les plus belles années de ma jeunesse ; et avec beaucoup de tristesse car je laissais là bas ...... se rendre à www.geoferlebon.com/ugem
===============================
===============================
((13450)) -- Le 13 avril, après 34 jours de mer, je débarquais à Marseille la Joliette accueilli par la Bonne Mère qui, de loin en mer nous avait déjà tendu les bras. J'arrivais de Saïgon via Penang en Malaisie, Calcutta et Pondichery en Inde, Colombo à Ceylan (devenu le Sri Lanka), Djibouti, Suez et Port Saïd en Egypte, L'Italie et le Stromboli à tribord, enfin Marseille. Débarqué, je foulais avec beaucoup d'émotion le sol de mon pays après plus de trois ans d'absence ininterrompue ......... >>>se rendre à www.geoferlebon.com/ugem ---- Le lendemain soit le 14 avril, je prenais le train pour Paris ; accueilli à la gare de Lyon par ma mère, mon frère René et deux de mes soeurs. J'étais heureux de les revoir. Tout le monde avait changé après une aussi longue absence. ((La photographie n'avait pas à l'époque l'extraordinaire développement des décennies suivantes)). J'étais donc de retour, à me réhabituer sans difficultés à la vie de famille. mais dans le fonds de mon âme, je gardais secrètement la nostalgie de ce grand pays où je venais vivre plusieurs années au cours desquelles j'avais cessé d'être un 'teenager' --- ""On n'a pas tous les jours vingt ans - ça nous arrive une fois seulement"".
======================================
======================================
((3388)) - Le 3 mars 1988, je quittais la Polynésie-Tahiti après 8 années de séjour en la minuscule île de Tubuai -- que j'avais quittée le 20 février par le bateau qui desservait les îles australes ((Ah ce bateau (''le Tuhaa Pae'') pendant 9 ans j'ai beaucoup navigué avec lui dans toutes les îles du Sud, Rurutu, Rimatara, Raivavaé, Rapa (le bout du monde).
-((27n97))-- Le 27 novembre1997 je devais retrouver la Polynésie et Tahiti avec beaucoup d'émotion et de joie ... neuf ans après l'avoir quitté !. ((Se rendre ci-dessous à repère (1)197))
==================
28 JOURS DE MER DU HAVRE en France à RAIATEA en Polynésie
-((repère-ttq ou n97))--en novembre I997.VIA LES ETATS UNIS (N.Y.Norfolk,Charleston) LE CANAL DE PANAMA, LES GALAPAGOS, LES MARQUISES  ET TAHITI
Entre Le Havre et Tahiti, 28 jours de mer, Embarqué (le 30 oct) à bord d'un porte-containers de 18O mètres, Nous disposions d'un appartement exclusif, salon avec bar et bureau, chambre et salle d'eau. Notre épouse et une amie nous avaient aidé à emménager. Nous repartions en Polynésie, comme retraité cette fois, en vue de notre installation dans l'I.S.L.V. de Raiatea, (Archipel de la Société) sans rien avoir retenu d'avance. Nous partions comme ça, au hasard. (Notre épouse nous a rejoint en janvier 1998 et nous y sommes restés 7 ans). Nous emportions avec nous en cabine une impressionnante quantité de bagages. De plus, dans les cales du bateau, en container, il y avait notre Peugeot et une vingtaine de caisses.
     
Comme nous n'étions que six passagers, nous étions sur ce bateau comme chez nous. Le Capitaine et ses officiers ne savaient pas quoi faire pour nous rendre la traversée la plus agréable possible. En sus des 3 repas traditionnels où se mêlaient toujours la qualité et la quantité, il y avait, sauf aux escales, café à IO heures et thé à 5 heures. Nous avions accès partout quand nous voulions, où nous voulions, y compris à la passerelle de commandement ce qui est très rare pour un passager.
_C'est de cette passerelle que le nez collé aux immenses baies panoramiques ouvrant sur plus de 180 degrés, nous avons assisté à l'arrivée de nuit dans le Port de New York, le Pont Verrazano avec ses deux étages de circulation automobile, la statue de ''La liberté éclairant le monde'' construite par l'ingénieur Gustave Eiffel et le statutaire Auguste Bartholdi et offerte aux Etats-Unis par la France--Brooklyn et Manhattan avec alors.....
.....avec alors ses deux tours jumelles du World Trade Center à la destinée si tragiquement célèbre,événement qui nous a frappé en plein coeur et qui a stupéfié le monde entier (11 sep 2001 se rendre à notre texte ''UN PEU DE TOUT'' alinéa pp(f) ''La Patrie en danger'')).

  New York supérieurement illuminé , "NEW YORK BY NIGHT" s'offrait à nos yeux émerveillés. (Et pour corser le menu , le café nous était apporté par l'Officier en second).
   Il y avait à bord une piscine mais elle présentait l'inconvénient de se vider en cas de mauvaise mer par le jeu du roulis et du tangage. Ce qui nous faisait taquiner le Second en lui disant que sa piscine était dangereuse et qu'il fallait y regarder à deux fois avant de plonger.
     Nous avions donc avec nous beaucoup de bagages de cabine, et en cales nos caisses et notre Peugeot. Un jour, à son tour, le second nous a taquiné,nous tenant le langage suivant :
<<<Cher Monsieur, nous sommes désolés, nous avons eu une violente tempête cette nuit et le container où se trouve votre automobile est passé pas dessus bord. Votre Peugeot repose désormais par 3000 mètres de fond>>>.
 Une autre fois, ils avaient débarqué nos caisses par erreur dans un port précédent, ou sur une île, sans aucun espoir de les récupérer.Plus des farces au passage de l'Equateur avec seaux d'eau de mer sur la tête et délivrance d'un diplôme.
      Une fois par semaine notre Capitaine offrait un généreux barbecue à tout le monde, officiers (tous Allemands anglophones), équipage (tous Philippins également anglophones) et les 6 passagers dont un seul Français (votre serviteur). Cela se passait en plein océan, à la poupe, de nuit avec pour seul éclairage le scintillement des étoiles. C'est incroyable ce que les Philippins pouvaient absorber comme bière,une caisse (vingt quatre bouteilles) par matelot et par soirée prolongée. Ils adoraient le karaoké et se souhaitaient facilement les événements de leur vie, anniversaires, naissances...
     LE CANAL DE PANAMA : Il fait 74 Km ((Suez 195Km--Le Nicaragua projette de concurrencer Panama avec un canal de 280 Km via le lac du Nicaragua)). Les navires sont hissés à 26 mètres au dessus du niveau de la mer par 3 écluses. Puis le bateau louvoie toute la journée pour le soir redescendre par 3 autres écluses. Nous étions accompagnés de manoeuvres panaméens. Ils avaient tous leur hamac et on les voyait toujours dormir, le visage couvert...d'un panama. C'est un Consortium français dirigé par Ferdinand de Lesseps, le créateur du canal de Suez, qui a entrepris les premiers creusements dans les années 1880 mais pour des raisons financières, ce sont les Américains qui les ont repris. C'est en 1914 que pour la première fois un navire à vapeur est passé d'un océan à l'autre sans avoir à contourner le Horn.
     Arrivé à Tahiti ((le 27 après donc 28 jours de mer)) nous sommes resté une nuit de plus à bord. Car le lendemain avec nos bagages de cabine nous reprenions un autre bateau pour arriver le surlendemain à Raiatea.Et nous trouver un logement sans avoir à coucher à l'hôtel.  
  Nous devions huit jours plus tard retourner à Tahiti pour prendre livraison après passage en douanes de nos (vingt) caisses, de notre Peugeot et d'une bicyclette.
    Puis réacheminer tout cela sur Raiatea par voie maritime. Une véritable sinécure, dans le port de Papeete hyper encombré, au volant de notre Peugeot, sous un soleil de plomb, une chaleur torride---attendre pendant des heures notre tour d'embarquement ---- Fin heureuse d'un épisode caractéristique de
une existence ''hors du commun'' (hdc) - Georges F. Lebon (gflb)
=======================================
=======================================
>>>>>Deux frères, l'un est aviateur, le second marin- Tous deux sont officiers-- 'Air' pour l'un -- 'Mer' pour l'autre---A l'école de l'Air 1953gflb---Mes soldats et moi>>>gflb---Coiffes inversées 1948 à Saigon en 1948>>>L'aviateur est devenu un marin et réciproquementgflb---quelques années plus tard>>>gflb- -gflb---gflb---gflb---gflb gflb---gflb---gflb-


=========================================
1
glgnr  2glgnr 3glgnr  4glgnr  5glgnr  6glgnr  8tubu 10glgnr12geo 14geo 16geo 18geo20-geo 26geo 28geo 30geo 32geo 34geo 36geo38geo 42geo 44geo 46geo

geo46 48geo 50geo 52geo 54geo 56geo 58geo 60geo 62geo 64geo 66geo 68geo 70geo 72geo 74geo 76geo 78geo 80geo 82geo 84geo 86geo 88geo 90geo 92geo94 geo98---

-((vvmvtr)) -- Vietnam Veterans Memorial vétéran Plus de trois ans de guerre du Viet-Nam 1947-1950 + un pélerinage en 2005 2006 du nord au sud, en train et par voie aérienne ((60 ans plus tard, avec mamie - splendides excursions dont la baie d'Along - à Bien Hoa mon ancienne base aérienne .....))
veteran

((vétérans====================================================

==========================================================
Quelques ''plus''
HORS SUJET (à toutes fins utiles)
(ljls) -- Ah, LA JALOUSIE ! Ce peut être quelque chose de terrible.On ne se contrôle plus.On médit. On peut calomnier. ON PEUT TUER. C'est effrayant.

(psp) --- gflb Sacré gflb -- il n'est pas toujours -- il ne dit pas toujours -- il ne fait pas toujours -- comme tout le monde --- Et il en est fier. Même si ça ennuie les gens --- Ceux que cela dérange, ma foi tant pis pour eux -- Il ne font par ailleurs que renforcer sa position et il les remercie d'apporter de l'eau à son moulin.
_Ce qui suit est universel, a toujours existé et existera toujours : ça rend les gens jaloux et même parfois méchants quand on n'est pas comme eux -- quand on ne dit pas comme eux -- quand on ne fait pas comme eux -- ((Dixit Georges Brassens : ""Non les braves gens n'aiment pas que - l'on suive une autre route qu'eux""))--
_Quand on a des avantages qu'ils n'ont pas --
Quand ils estiment (à tort ou à raison) que dans la vie on a mieux réussi qu'eux.
_ Sous cette horrible inspiration de la jalousie haineuse et morbide, cela peut aller très loin. Illustration :
----L'assassinat du petit Grégory Villemin 'quatre ans' !!!! (1984) - jeté dans une rivière, ''entravé, pieds et poings liés'' !!! Mais pourquoi donc un tel crime aussi horrible, prémédité, organisé en réunions familiales, accompagné de nombreuses lettres anonymes dont voici le genre : <<<Ce n'est pas ton argent qui te rendra ton fils. Voilà ma vengeance pauvre con>>>>>excusez-nous de reproduire de telles horreurs - Mais pourquoi donc ??? Réponse : Parce que ses parents formaient un couple harmonieux, le père à son travail venait de passer chef d'équipe - Ils avaient un beau petit garçon - Ils étaient très beaux tous les trois. Ils venaient d'acheter un salon en cuir !!! -((A l'enterrement du petit garçon, sa mère s'est évanouie et son père a juré de tuer l'assassin de son enfant. (qui c'est sûr assistait aux obsèques) - ((Le père a tenu parole et fait justice lui-même (il a tué celui qu'il pensait (fortement) être l'assassin de son fils : son beau frère))
---Le massacre de la famille Troadec (deux enfants et leurs parents) ! Ils avaient bien réussi leur vie, prenaient leurs vacances sur la Côte d'Azur, étaient fiers de le faire savoir à leur famille sans (à juste titre) réaliser que ces cartes postales qu'ils envoyaient étaient considérées comme de la provocation ((par des gens que tact délicatesse et décence ne me permettent pas de qualifier)). Dans cet ordre d'idée se rendre à repère vvd
de :
geoferlebon.com/viehdc(recits) Personnel (Une vie hors du commun Une existence différente. Des tribulations de toutes sortes sur tous les continents - 2 années vécues Outre-Mer)
Par Georges F.Lebon (( geoferlebon (gflb) en informatique)) également auteur de (entre'autres) textes
:
--- www.geoferlebon.com personnel -- ((Présentation générale de notre site ; Notre ''Camp de base'')).
--- www.geoferlebon.com/optimisme >>>>> pour une seconde vie encore plus belle que la première
- éternelle cette fois. Comme nous entrez dans l'immortalité..
--- www.geoferlebon.com/cai >>>>>à nos chers amis internautes.
--- www.geoferlebon.com/npage personnel - ((Nos principaux anniversaires et grands événements)).
--- www.geoferlebon.com/unpeudetout >>>>>> (Un peu de tout de toutes les couleurs - Pour tous les goûts - De la variété De la fantaisie).
--- www.geoferlebon.com/ndd semi-personnel - (Noces de diamant).
--- www.geoferlebon.com/lafetedesmeres >>>>>Les mamans à l'honneurAmour tendresse amitié chaleur sympathie convivialité gratitude ....il  y a tout cela dans notre site lafetedesmeres ---->un langage du coeur et de la joie de vivre dédié aux Mamans dont c'est la fête chaque dernier dimanche de mai-Merci de votre attention-Cordialement. Georges F. Lebon. Ne manquez pas nos belles histoires de mamans.
--- www.geoferlebon.com/tdsv >>>>>Tact délicatesse savoir-vivre ou "Comment ne se faire que des amis"".
--- www.geoferlebon.com/propenvi >>>>>Propreté environnementale. On ramène tous ses déchets chez soi. On va même plus loin, on ramasse
--- www.geoferlebon.com/ugem personnel -- ((Une grande émotion sous le patronage de Notre Dame de la Garde qui veille sur Marseille et protège les Marseillais)).
--- www.geoferlebon.com/circrout >>>>>Pour une route plus humaine. Stop à l'avertisseur sonore, à l'appel de phares.et au ralentisement
- punitifs !
--- www.geoferlebon.com/appartementCLP -très personnel - ((Présentation de notre propriété de Charenton - en textes et en images- Rédigé à l'attention des futurs acheteurs)).
--- www.geoferlebon.com/montsaintmichel >>>>>Le Mont Saint Michel ''La Perle de l'Occident''.
--- www.geoferlebon.com/50ans -- Présent texte - ((Un saut dans la nuit (rien à voir avec l'autre ''saut'' du repère (b)htg de ce même texte >>>50ans))
--- www.geoferlebon.com/cnoel. >>>>ne manquez pas nos belles histoires de Noël, + des photos de crèches, d'églises, de vitrines (de Noël) des grands magasins du Paris boulevard Haussmann.
--- www.geoferlebon.com/verdun personnel - ((Souvenirs d'enfance
)).
--- www.geoferlebon.com/volkswagen
personnel - ((De la vie en plein air. trois mille journées/nuitées en hôtellerie de plein air ou en camping dit 'sauvage' (= ''stationnement un peu partout'') -- en Europe et en Amérique, au bord de la mer, en (haute) montagne, à la campagne, en villes jusque dans les centre-villes -- successivement sous la tente, en caravane, en camping-car et (nec plus ultra) en motorhome)).
--- www.geoflerlebon.com/qrc qrcode.
--- www.geoferlebon.com/zanalo personnel - ((Analogie avec le ''Palais du Facteur Cheval''))
--- www.geoferlebon.com/dervolon Très personnel sauf repères cp4 (superstitions) et cmtr (cimetières) ------ etc... etc... ((il y a aussi :
--- www.geoferlebon.com/special hyper-personnel - ((celui là, nous recommandons vivement de ne pas s'y rendre --- ou alors c'est à vos risques et périls et nous refusons d'en prendre la responsabilité --- Si vraiment vous persistez, il est important de lire le préambule >>>
Priorité à l'humour - car c'est bien d'humour dont il s'agit ...exclusivement. ---FIN----
Georges F. Lebon (gflb)
==========================)==========================
=====================================================
((lpvc)) - Venez donc avec nous partager le plaisir d'un 'survol-promenade' de LA PROVENCE (notre région de naissance) et revisiter sa lumière et son ciel bleu. - ''En Provence'' il y a tout, la mer la campagne et la montagne, des rivières et des bois - Des paysages de rêve Des panoramas à couper le souffle - via par exemple ''Le train des Pignes'' de Nice à Dignes les Bains - le train à vapeur entre Puget-Théniers et Annot-le Pays des Grès - le train des Merveilles de Nice à Tende-- Son arrière pays provençal, ses deux Parcs Régionaux, du Lubéron et du Mercantour (sa Vallée des Merveilles)-le col et la cime de la Bonette (2715m !)- ses alpages en été, ses pentes neigeuse en hiver, ses neiges éternelles.---Sa "Côte d'Azur'' connue dans le monde entier - Ses cigales, ses couleurs, sa lavande, ses marchés colorés, les santons, son soleil plus de 300 jours par an -- Aix en Provence, la ville de Cézanne, ses musées, ses ''Joueurs de cartes''- Sa grande richesse artistique et intellectuelle, sa gastronomie (les calissons) - Le Cour Mirabeau, son extraordinaire animation-ses fontaines moussues--La place de la Coupole, ses douze lions - La grande soeur d'Aix, l'imposante Montagne Sainte-Victoire, massive (1011 mètres) --- Salon-de-Provence-(où j'ai été élé ve interne à l'Ecole de l'Air- (aller à www.geoferlebon.com/50ans repères bht) -- la ville de Nostradamus, sa fontaine moussue, son Val de Cuech--Alleins-Pélissanne-----MARSEILLE le plus grand port de la Méditerranée (La Joliette) - sa culture, sa joie de vivre, la faconde de ses habitants, sa haute gastronomie (La bouillabaisse)--Notre-Dame-de la Garde (La Bonne Mère) qui veille sur Marseille et protège les Marseillais-aller à www.geoferlebon.com/ugem---la cathédrale Sainte-Marie, les Catalans,les plages du Prado, la Canebière immortalisée pas Vincent Scotto (Et partout elle est populaire notre Cane Cane Cane Canebière) --le Vieux-Port,son miroir-ombrelle géant, ses embarcadères pour 'les Calanques'---pour l'île du Chateau d'If 'l'homme au masque de fer' Le Comte de Monte Christo d'A. Dumas)) - vers les (trois autres) îles de l'archipel du Frioul--Le Fort Saint-Nicolas-Le Mucem (Le musée des cultures de l'Europe et de la Méditerranée) relié par une passerelle piétonnière au Fort-Saint-Jean--le si réputé 'Stade Vélodrome' - L'Olympique de Marseille (l'OM)-- le quartier du Panier, le Palais Longchamp, le Parc Borely, l'Abbaye Saint-Victor, ''La Cité radieuse'' dite aussi 'la Cité du fada' de 'Le Corbusier'--- Cassis --La Ciotat -- Bandol -- Toulon, surplombé par le Mont Faron-sa rade, son arsenal et sa presqu'île de Saint-Mandrier---etc...etc...........des sites aussi beaux, de telles vues à couper le souffle--il y en a comme cela jusqu'à Menton--Via la presqu'île de Giens, Hyères, Ses îles d'Or, Porquerolles, Port Cros et l'île du Levant -- Bormes Les Mimosas -- Le Lavandou --Cavalaire, La Croix Valmer, Saint-Tropez, Sainte-Maxime, Fréjus, Saint-Raphael,Valescure, Boulouris, Agay-Roches Rouges, Anthéor,Le Trayas, Miramar, Théoule, L'Estérel,(une forêt sur la Côte d'Azur) ses roches rouges, sa Corniche d'Or, Les Adrets, Mandelieu,La-Napoule, Cannes la Bocca, Grasse, CANNESles îles de Lérins, Sainte Marguerite et Saint Honorat - Vallauris, Golfe-Juan, Juan-les-Pins, ANTIBES, son chemin du Front de mer étroit, sinueux et vertigineux, 'Le Cap d'Antibes' son palace ''l'Eden Roc''-ses résidences pour milliardaires-La Garoupe --- son Fort Carré,massif, sa vieille ville, son port de plaisance gigantesque et prestigieux, sa plage qui s'étire sur quatre km - Biot - Villeneuve-Loubet-son charmant village, Cros-de-Cagnes,son Hippodrome, Cagnes-sur-Mer--sa vieille ville qui se penche sur la nouvelle,celle de Renoir))-- Saint-Laurent-du-Var, Cap 3000, NICE son marché aux fleurs, ""la Promenade des Anglais"" (Un hymne à la joie mais hélas aussi une complainte à la peine et aux larmes) - la Baie des Anges - Villefranche sur Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat (un merveilleux promontoire sur la Méditerranée), sa grande rade, Beaulieu-sur-Mer (si bien nommée), Eze-sur-Mer, Cap-d'Ail, Monaco, Monte-Carlo, Beausoleil, Sainte-Agnès, Castellar, Roquebrune-Cap-Martin et sa grande voisine --->Menton (ville frontière avec l'Italie).Sa grande fête du citron (en février) Enfin Port Caravan où nous posons nos valises.
FIN d'un merveilleux 'survol-promenade' de ''LA PROVENCE''
et de La CôTE D'AZUR effectué en votre aimable et sympathique compagnie -- Georges F. Lebon (gflb)

------------------------------------------------------------
((Toutes ces villes nous les avons parcourues en long en large et en travers. Pour la plupart d'entr'elles-(25 au total sans compter les hôtels)-nous y avons :
__ Franchement habité : ((Antibes, en ville et à Port Prestige) - Marseille Le Muy, Marseille Sainte Marthe Saint Joseph - Salon de Provence-Alleins-Pelissanne -- Domaine du Pin de la Lègue à Fréjus hameau Cascaveu.
__Simplement résidé : ((Nice place du Commandant Gérome et Promenade des Anglais-point Grosso ((Villa Furtado avec grand parc direct sur la Promenade)) - Marina Baie des Anges à Vve Loubet' --((Cagnes sur Mer ((chez notre fils : Chemin des Maures et rue des Rosiers)) -Motel Ascottt)
- Saint Laurent Du Var (Héliotel) -- Peira Cava -- Cannes La Croix de Garde- Andon-Thorenc-Villefranche Sur Mer (Domaine de l'Ange Gardien)
--séjourné en hôtellerie de plein air : Mandelieu la Napoule - Antibes (Le Pylone, dévasté par un tsunami en 2015) - Aurons Valberg Isola2000- ((Villeneuve Loubet-La Vieille Ferme-Les Maurettes)) - ((Aix en Provence - en ville à l'Arc en Ciel et en haut dans les sapins à Saint-André)) - Saint Tropez en face de Sénéquier - Menton --
-
((fnd50ans))

---FIN DE UN SAUT DANS LA NUIT---

===========================================
((fndunsautfngunsaut))
============================================